QRM victime du froid réalisme du FBBP 01

12/08/2017

Au MMArena du Mans, Quevilly Rouen - Bourg-en-Bresse 1-4 (0-1). Arbitre : M. Dechepy. Buts. QRM: Lefort (80’); Bourg: Merdji (5’, 68’), Perradin (67’), Sarr (75’).

Avertissements. – QRM : Lefort (31’), Vignaud (33’), Rogie (82’); Bourg-en-Bresse : Nirlo (43’).

QRM : Hartock, Mendy, Vignaud, Lefort, Sery, Oliveira (cap), Rogie, Basque (Madiani 61’), Gakpa (Caddy 72’), Taufflieb (Mamilonne, 72’), Duhamel. Entraîneur : Emmanuel Da Costa.

FBBP 01 : Deneuve, Martin, Faivre (Sarr 66’), Perradin, Amiot, Hoggas (Gamiette 76’), Nirlo (cap), Paye, Begue, Boussaha (Chere 63’), Merdji. Entraîneur : Hervé Della Maggiore.


Dominer n’est pas gagner. Et surtout, ne pas marquer lorsque vous vous procurez de grosses occasions peut conduire à de grosses désillusions. Hier soir, pour son troisième match en huit jours au MMArena, QRM a été victime du réalisme glacial de son adversaire.

C’est dommage, parce que les joueurs d’Emmanuel Da Costa avaient bien démarré, avec une occasion d’entrée, avant d’être cueillis comme des bleus. Une erreur de relance profitait à Begue et Merdji, qui se retrouvaient seuls devant Hartock. Le premier fixait le gardien avant de servir sur un plateau le second qui marquait dans le but vide (0-1, 5’).

Malgré ce coup du sort, les coéquipiers de Stan Oliveira posaient le jeu (61 % de possession durant les 45 premières minutes), se créaient quelques situations, avant de connaître un incroyable temps fort de deux minutes, durant lequel ils avaient la possibilité d’ouvrir le score à trois reprises.

  • 36e : exploit personnel de Marvin Gakpa, dans l’axe, qui s'ouvre le chemin des buts de 25 mètres. Sa frappe du gauche atterrit sur la barre de Deneuve.
  • 37e : Deneuve remporte son face à face seul devant Timothée Taufflieb.
  • 38e : Mathieu Duhamel sert en retrait Timothée Taufflieb dont la frappe est arrêtée par Deneuve !

Incroyable qu’aucune de ces trois actions ne soient allées au fond ! "Ce soir les Dieux du football n’étaient pas avec nous en première période mais on a aussi fait en sorte qu’ils ne soient pas avec nous, dira Da Costa"

Dans le jeu, il n’y avait pas grand-chose à redire, les intentions étaient là. A la pause, c’est pourtant Bourg-en-Bresse, dangereux sur les pertes de balles normandes, et présent dans les duels, qui menait: « Oui, on peut dire que 1-0, c’était un mini hold-up à la pause » reconnaissait le coach bressan en conférence de presse, pas très satisfait de la manière.

A la reprise, QRM accentuait sa domination, faisait bien circuler le ballon, et se montrait dangereux, notamment sur un centre-tir d’Anthony Rogie (55’) puis sur un raid de Jules « Prince » Mendy côté droit, qui s’achevait par une reprise de Pierre Vignaud en pleine course, repoussée par Deneuve (66’).

Puis, en une minute, le FBBP scorait à deux reprises (Perradin 67’ et Merdji 68’). 0-3. Cruel. QRM venait de payer là ses errances et son inefficacité dans les deux zones de vérité. Le pire, c’est que ce n’était pas fini. Sarr ajouait un quatrième but à la 75e, juste après un penalty de Mathieu Duhamel stoppé par Deneuve, après une faute de Paye sur Aristote Madiani. Quand ça ne veut pas…

La réduction du score de la tête de Jordan Lefort, à la réception d’un coup-franc de la droite d’Anthony Rogie (1-4, 80’), ne changeait rien. "Malgré cette défaite, j’ai confiance en mon groupe, je sais que nous sommes capables de faire des choses intéressantes. Je savais que nous connaîtrions des turbulences, c’est normal pour un promu. Le football professionnel se joue sur des détails qui peuvent coûter cher, concluait Da Costa."



Photo Philippe Le Brech

autres news