Une première mi-temps qui coûte chère (3-2) !

11/01/2020

Pour son premier match de l’année 2020, Quevilly Rouen Métropole s’est incliné 3 à 2 sur la pelouse de Dunkerque. Face au leader, les joueurs de Manu Da Costa ont payé leur mauvaise première période.



Avant que le match ne s’interrompe à la 7e minute suite à la blessure et la sortie de l’arbitre central, les joueurs de Manu Da Costa montrent leur envie de bien-faire et de décrocher un résultat positif. Entre le corner obtenu par Alexis Araujo dès la première minute et la belle récupération de balle de Moussa Guel aux 25 mètres adverses, qui sema une grosse panique dans la surface dunkerquoise, les Normands mettent une grosse pression sur un leader qui tarde à entrer dans son match.

Mais à la 7e, coup de théâtre ! L’arbitre de la rencontre est victime d’un claquage. Pas de quatrième arbitre en National, « un homme en noir » est recherché en urgence dans les gradins d’un stade Marcel-Tribut en reconstruction ... pour la Domino’s ligue 2 ? L’avenir le dira…

Dix minutes s’écoulent le temps de la procédure, les Rouge et Jaune effectuent un second échauffement pour ne pas se claquer également.

Le jeu reprend et les rôles s’inversent. Les Dunkerquois se montrent plus menaçants et parviennent à trouver la faille dans la défense Normande. Sur une perte de balle aux abords de la surface de réparation, Bosca récupère et sert Boudaud qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score (1-0 16’) !

Si Louis Souchaud sort magnifiquement du bout des doigts la frappe de Bosca, il ne peut éviter le break à la 28’. Sur un 6 mètres, Marc-Antoine Guillaume, second gardien qui remplace Axel Maraval, suspendu, trouve Mohamed Bayo. L’attaquant profite d’une erreur de marquage, file au but et trompe un Louis Souchaud impuissant (2-0).

La soirée cauchemardesque se poursuit… Moins de dix minutes après ce break, Bosca, oublié dans la surface de réparation, reprend de façon imparable un centre à ras de terre (3-0 35’).

Juste avant la mi-temps, QRM tente de réagir notamment sur les coups de pied arrêtés tirés par Killian Sanson. Raphaël Diarra voit sa reprise sur l’un d’entre eux mourir sur la barre transversale. Quand rien ne va, rien ne va…

Au retour des vestiaires, les Normands montrent qu’ils ont de l’orgueil et qu’ils ne veulent pas encaisser une lourde défaite. Les entrées de Gustavo Sangaré et Landry Nomel à la place de Banfa Diakité et Moussa Guel ont pour but d’accentuer cette dynamique (58’).

Mais moins de dix minutes après son entrée, Gustavo Sangaré est exclu pour deux cartons jaunes (67’).

Tout laisse à croire que QRM va sombrer. Bien au contraire. Les Normands se montrent encore plus agressifs dans le bon sens du terme et cela finit par payer. Sur un pressing, Gaëtan Laura chipe le cuir à un défenseur, effectue un grand pont sur un autre, et termine le travail en remportant son face-à-face (3-1 72’) !

Les joueurs de Manu Da Costa, qui affichent un visage plus cohérent et plus en phase avec celui que l’on connaît depuis deux mois maintenant, croient toujours en leurs chances. En même temps, leur adversaire avait réussi à inscrire deux buts à Diochon dans le money-time.

Dans le temps additionnel, Gaëtan Laura donne des frissons aux supporters dunkerquois. A plus de 25m des cages, l’attaquant place une puissante frappe qui vient se loger en pleine lucarne (3-2). Sa 9e réalisation, sans doute la plus belle, ne changera malheureusement rien.

Sans cette pénalisante première-mi-temps, QRM avait les moyens de contrarier les plans dunkerquois. Mais les cadeaux en défense, face à la meilleure attaque du championnat, n’ont pas pardonné. Les Rouge et Jaune ont désormais quinze jours pour gommer ces maladresses et préparer la venue à Diochon de Pau, 4e à seulement deux points du leader… Dunkerque.



Au stade Marcel-Tribut, Dunkerque bat QRM 3 à 2 (3-0)

Buts pour Dunkerque : Boudaud (16e), Bayo (28e), Bosca (35e) ; pour QRM : Laura (72e , 90e+2)

Avertissements à Dunkerque : Gomis (9e), Ebane (78e) ;à QRM : Laura (63e), Sangaré (65e).

Expulsion à QRM : Sangaré (67e)

Dunkerque : Guillaume Kouagba, Thiam, Lauray, Macon Bosca, Gomis (Vialla, 76e), Goteni (Pierre, 65e), Ebane Bayo (Bizet, 79e), Boudaud.

QRM : Souchaud Pianelli, Diarra, Mendy (cap.), Beneddine Sanson (Traoré, 76e), Oliveira, Guel (Sangaré, 57e) Araujo, Laura, Diakité (Nomel, 57e).

autres news