Dunkerque - QRM : la conf’ d’avant-match

08/01/2020

A J-2 du déplacement à Dunkerque pour la 18ème journée de National, William Louiron, entraîneur-adjoint, et Alexis Araujo ont animé le point presse :



William Louiron :

"L’effectif est au complet avant ce déplacement à Dunkerque. Nous sommes plutôt satisfaits de la préparation. Nous sommes prêts à attaquer cette deuxième partie de saison qui s’avère relativement importante pour nous.

Un gros début de deuxième partie de saison nous attend. Les joueurs sont dans un très bon état d’esprit. Nous voulons poursuivre la bonne dynamique de la fin de première partie de saison.

Du fait de notre première partie de championnat, il y a de grande chance que nous soyons à la bataille jusqu’au bout. Il y a un écart entre le haut de tableau et nous. Mais nous sommes également capables de réaliser de bonnes séries.

Nous ne sommes plus dans la zone rouge, ça fait du bien d’un point de vue psychologique. C’est une bonne bouffée d’oxygène pour les joueurs et pour l’ensemble du club ! Nous n’oublions pas cependant que certaines équipes situées derrière nous ont des matches en retard.

Dunkerque possède un fort potentiel offensif. Ils sont très réguliers que ce soit à domicile ou à l’extérieur. C’est sans doute l’équipe la plus équilibrée de ce championnat. Ça ne sera pas un match facile mais nous y allons en conquérants. Au match aller, nous avons eu beaucoup de regrets. Nous avons perdu un match que nous aurions dû mieux gérer."




Alexis Araujo :

"Ça nous a fait du bien de gagner notre dernier match avant la trêve. Avec la sortie de la zone rouge, nous avons pu partir en vacances l’esprit un peu plus léger.

Nous sommes revenus très motivés pour cette seconde partie de saison. Ça tombe bien, un gros match nous attend dans deux jours chez le leader de ce championnat.

Nous attaquons cette deuxième partie de saison par de gros matches, nous allons affronter quatre des six premiers. Nous avons les armes pour réaliser des résultats positifs sur ces rencontres. Et vous pouvez constater que nous répondons toujours présents face aux grosses écuries.

Bien sûr que je suis content d’aller à Dunkerque vendredi. J’avais réalisé une très bonne saison là-bas. Originaire du Nord, c’est aussi une occasion pour moi de revoir des amis et de la famille.

D’un point de vue personnel, j’ai eu, pendant ces six premiers mois, du mal à me remettre de ma blessure contractée à l’été dernier. Ça fait seulement deux mois que je me sens vraiment bien. Je suis prêt et déterminé à faire les six derniers mois à fond."


autres news