"Lolo, c’est un pro !"

27/11/2019

Laurent Saint Martin a rejoint le staff de Quevilly Rouen Métropole en juin dernier en sa qualité d’intendant. Un rôle qui lui tient particulièrement à cœur afin que le staff et les joueurs ne se concentrent que sur les performances sportives.



Lorsque vous demandez à son prédécesseur, Jean-Claude Maillard, ce qu’il pense de Laurent Saint Martin, la réponse est sans appel : « Lolo c’est un pro ! ». Pourtant, nous savons tous que Jean-Claude Maillard est quelqu’un de très exigeant et qui se soucie du moindre détail. « Lolo » fait donc du bon boulot !

Lorsqu’il arrive au stade aux alentours de 7h30, Laurent Saint Martin n’a qu’une seule chose en tête : mettre le staff et les joueurs dans de bonnes conditions afin qu’ils ne manquent de rien. Ainsi, ils préparent les affaires de chaque joueur et les dispose devant chaque casier du vestiaire. Les Rouge et Jaune ne se focalisent ainsi que sur leur échauffement en salle et leur performance à l’entraînement.

Cette passion pour l’intendance lui est venue en 2004. Après plus de quinze ans passés chez les Sapeurs-Pompiers de Paris (1983 à 1998), Laurent a passé son brevet d’état d’éducateur sportif et a intégré le FC Rouen dans la foulée. Des équipes de la préformation, aux U13 puis aux U15 Nationaux, l’éducateur fait un travail remarquable et remarqué. Son organisation, sa discrétion et sa disponibilité lui permettent d’intégrer le staff de l’équipe première. Celle d’Alain Michel, en qualité d’intendant.

Les staffs passent mais Laurent reste. Il travaille ainsi de 2009 à 2012 avec un certain…Manu Da Costa, adjoint d’Eric Garcin puis entraîneur de l’équipe première. Des années où il fréquente également Julien Savigny, préparateur physique, et William Louiron, capitaine de l’équipe. Nul doute qu’aucun de ce quatuor ne pensait se retrouver dans le même bureau sept ans plus tard.

Contraint et forcé de partir en 2013, Lolo travaille pendant un an et demi avec des kinésithérapeutes car il adore masser. D’ailleurs, il fait profiter de ses talents aux joueurs lors des déplacements. Et ces derniers l’abreuvent de compliments : « tu masses trop bien ! ».

Puis, il devient responsable technique des jeunes du club du Trait-Duclair en 2015. Il y développe également le football féminin. Des fonctions occupées avec plaisir jusqu’en juin dernier.

Car « Lolo a du réseau ». Lors d’une journée de l’arbitrage organisée pour les féminines à Lozai en avril dernier, Laurent retrouve Philippe Blot. Les deux hommes échangent et Philippe, en sa qualité de Président du Conseil de surveillance de QRM, lui demande son numéro de téléphone car Jean-Claude Maillard tire sa révérence au poste d’intendant.

Quelques semaines plus tard, Manu Da Costa l’appelle et lui propose de rejoindre son staff. « Au début je croyais que c’était une blague mais non, c’était bien réel. Tout s’est ensuite très vite enchaîné, j’ai été reçu par le Président, Michel Mallet, et le directeur, Benoit Delon. Tout comme celui du coach, j’ai été séduit par leur discours. »

Depuis, Laurent gère toute l’intendance de l’équipe première. Des équipements au déplacement. Il est à la croisée des chemins des joueurs, du staff et de l’administratif. Il ne compte pas ses pas entre son bureau, le vestiaire et le centre administratif.

Bien aidé le jour du match par Francis Brunet, Dirigeant à l’association QRM, Laurent est toujours de bonne humeur. Une joie de vivre communicative. Un boute-en train qui vient fréquemment dans votre bureau vous charrier ou vous demander si tout va bien. Un intendant idéal.


Petit entretien…

Mais as-tu déjà joué au football ? J’ai commencé le football à l’âge de 10 ans à l’AS Buchy. J’y ai joué jusqu’à mes 18 ans. Chez les Sapeurs-Pompiers, je n’ai pas été sérieux au niveau du foot, j’ai vite arrêté. Mais ça tu ne le mets pas (rires…)

Tes qualités d’intendant ? Organisé, discret et disponible.

Ton meilleur souvenir cette saison ? Mon intégration dans le club. On m’a super bien accueilli que ce soit les joueurs, les salariés administratifs, le staff et bien sûr le coach. Je sentais que mon arrivée faisait plaisir aux gens du club.

Ton meilleur souvenir lors d’un match ? L’esprit de combattivité de nos joueurs lors de notre match face au Gazelec Ajaccio.  

Ton stade de National préféré ? Celui du Gazelec Ajaccio et bien sûr notre Robert Diochon !

Un surnom ?  « Lolo »

Le joueur le plus connu de ton répertoire téléphonique ?Damien Da Silva

Des manies ? Pas spécialement. Juste, je dors mal la veille d’un déplacement. J’ai peur de ne pas me réveiller.

autres news