QRM - Béziers : la conf’ d’avant-match !

27/11/2019

La conférence de presse de Manu Da Costa, Julien Boyer, ex-joueur de l'AS Béziers et  Raphaël Diarra :


Manu Da Costa :

"Ce n’est pas sur l’état d’esprit que nous sommes mieux actuellement. Nous sommes meilleurs sur la compréhension, l’exigence, l’intensité, la rigueur et la discipline tactique. Tous ces éléments nous permettent d’être plus performant en terme de points. Au Gazelec Ajaccio, nous ne nous sommes pas désunis malgré le carton de rouge, bien au contraire. Il y a deux mois en arrière, on ne l’aurait peut-être pas réussi.

La période difficile a été longue, trop longue. A nous de tout faire pour poursuivre la spirale positive dans laquelle nous sommes.

Nous étions frustrés au Gazelec Ajaccio car la victoire nous aurait permis de sortir de la zone rouge. Beaucoup ont vanté notre prestation en Corse, nous restons cependant frustrés car nous aurions dû revenir avec les trois points.

La réception de Béziers peut nous permettre de glaner des points et de sortir de la zone rouge mais ce qui nous manque surtout ce sont les points. Nous avons un déficit de point à rattraper. Il faut aborder cette rencontre avec beaucoup de méfiance, de vigilance et de l’humilité mais également avec de la confiance car nous sommes capables de poser des problèmes à n’importe quelle équipe.

Nous avons trouvé une assise défensive intéressante, offensivement nous pouvons faire mal à tout moment. Nous sommes capables de poser le ballon et de créer beaucoup de jeu même à dix contre onze et à l’extérieur. Nous ne sortons plus de nos matches. Aujourd’hui, nous arrivons à être constants mais souvenons-nous du passé pour que cela n’arrive plus.

Raphaël Diarra fait preuve d’une agressivité positive. Il fait preuve d’un don de soi pour l’équipe et ne lâche jamais. C’est un garçon qui n’aime pas perdre les duels. On ne peut qu’être satisfait d’une mentalité comme celle-ci.

 Julien Boyer nous manque. Actuellement en phase de réathlétisation, son retour est prévu pour fin janvier, début février. Il ne faut pas faire n’importe quoi au risque de le reperdre derrière. Il a toutes les qualités du latéral moderne pour performer. Il avait fait un très bon début de saison.

C’est un nouveau coach qui vient d’arriver à Béziers (Didier Santini), je le connais très bien et l’apprécie beaucoup. Il y a de la qualité dans leur effectif. Il faut faire attention à ce qu’ils ne se réveillent pas chez nous mais l’essentiel est de se focaliser sur nous-mêmes."



Julien Boyer :

"Je me sens beaucoup mieux. Je suis actuellement en phase de réathlétisation afin de revenir vers fin janvier, début février.

Cette blessure vient couper mon élan. Mais il faut positiver, je n’ai que 21 ans.

Ça m’embête de ne pas jouer ce match contre Béziers, mon ancien club. Je vais revoir pas mal de gens. D'ailleurs, je suis content que certains jeunes aient pu signer professionnel.

D’un regard extérieur, je trouve que nous ne sommes pas à notre place. Les gars travaillent bien sur le terrain. Nous n’avons pas eu de chance en ce début de saison. Mais nous sommes actuellement sur une bonne dynamique."



Raphaël Diarra : 

"Je préfère évoluer dans l’axe. J’ ai joué à gauche en équipe de France, ici j'ai été à droite. Je peux évoluer à tous les postes défensifs.

Je communique beaucoup sur le terrain car j’estime qu’en défense nous devons être les moteurs de l’équipe et donner les directives.

J’essaie toujours de me donner à fond. Je ne veux jamais rien lâcher. Depuis tout petit, je refuse la défaite. Lorsque cette dernière est présente, à l’image de notre début de saison, il faut trouver les solutions pour changer la donne.

J’aime mettre l’ambiance dans le vestiaire car pour moi la joie de vivre d’un vestiaire se retranscrit sur le terrain.

Nous sommes actuellement dans une bonne spirale. Le moral est très bon. Nous n’avons pas perdu depuis plus d’un mois cela prouve bien que nous ne sommes pas à notre place et que nous devons faire beaucoup mieux. Il ne faut plus qu’on perde jusqu’à la fin.

Le capitaine c’est Prince Mendy. Je ne cherche absolument pas à avoir le brassard. D’ailleurs, je suis un peu fâché contre lui car il nous a abandonné (rires)."


autres news