Coupe de France : Prêtes à relever le défi !

24/11/2019

Les Seniors Féminines R1 se déplacent à 14h30 au stade de l’Epopée du Grand Calais Pascal FC pour le 64e de finale de Coupe de France. Face aux 1ères de Régional 1 des Hauts-de-France, les joueuses de Stéphane Arnold ne partent pas favorites mais elles croient fortement en leurs chances.



Si elles n’ont pas hérité d’une formation qui évolue en D2 au tirage, c’est tout comme ! Pour ce 64e de finale de Coupe de France, les Seniors Féminines affrontent Grand Calais Pascal FC, équipe qui a fait les barrages d’accession à la D2 la saison dernière et qui s’est renforcée cet été. Le classement de Régional 1 des hauts-de-France en atteste : huit matches, huit victoires, quarante-six buts inscrits pour trois encaissés…

Victorieuses après la séance de tirs au but au précédent tour face à l’AG Caen, Laura Quesnel, défenseur, Hélène Grives croient en leurs chances. Accompagnées de Stéphane Arnold, leur entraîneur, elles se confient à quelques heures de ce 64e de finale.


Laura Quesnel :

"Ce match, je le prépare dans ma tête depuis le tirage. Ça m’arrive même d’y penser la nuit. J’adore la compétition et ce 64ème de finale est un beau défi. Il va falloir que nous soyons concentrées et déterminées comme nous avons pu l’être en Coupe de France au FC Rouen. Ce jour-là, j’ai vu des filles transcendées dans le vestiaire. J’espère revoir cet état d’esprit aujourd’hui à Calais.

J’ai analysé leurs résultats, c’est une équipe invaincue en championnat, elles inscrivent beaucoup de buts et en encaissent très peu. J’ai également regardé des vidéos de leurs matches. Certaines de leurs joueuses n’hésitent pas à frapper de loin. Nous sommes prévenues. Elles ont également un bon jeu de tête sur les coups de pied arrêtés. La vigilance est de mise.

Je me prépare ainsi depuis plusieurs semaines à cette échéance. Je peux vous dire aussi que rien n’est impossible. "




Hélène Grives :

"Nous avons hâte de jouer ce match. La Coupe de France est une compétition vraiment à part. Le dernier match nous a montré que l’on pouvait être soudées et concentrées de la première à la dernière minute. A nous de mettre tous les ingrédients pour n’avoir aucun regret à la fin."




Stéphane Arnold :

"Nous abordons ce match sans pression particulière. Ça va être une belle expérience pour mes très jeunes joueuses car il y aura du très bon niveau en face. Nous allons affronter une belle équipe de Grand Calais Pascal FC dans un beau et grand stade.

Cette coupe apporte une joie supplémentaire. Ces moments, les filles ne les partageront pas en championnat. C’est un très bon moment à vivre.

Je me suis renseigné sur notre adversaire. C’est une très belle équipe qui a failli accéder la saison dernière en D2. Elles ont perdu en barrage. Pour cette rencontre, elles seront favorites. Je l’accepte volontiers. Elles ont un jeu très rapide, elles se projettent vers l’avant et possèdent de belles individualités. Mais nous avons nos armes aussi. A nous d’être efficaces dans les deux surfaces.

A moi d’être vigilant sur le contenu de la journée pour que les filles ne se dispersent pas et qu’elles restent focalisées sur l’objectif qui est de faire un bon match, rester en phase avec nos principes. Si le résultat nous sourit, quel que soit la manière, ça ne sera que du plus.

Je connais déjà ce stade de l’Epopée pour y être allé avec mon précédent club. J’en garde un excellent souvenir. Un bon petit stade à l’anglaise. Je pense qu’il y aura une ambiance sympathique car l’équipe féminine de Grand Calais Pascal FC a une bonne petite côte de popularité.

Les filles sont impatientes de se confronter à cette équipe de Grand Calais Pascal FC. Bien sûr nous voulons revivre les émotions connues au précédent tour mais nous faisons ce déplacement avec une très grande humilité."


autres news