QRM - Créteil : la conf’ d’après-match

07/09/2019

Retrouvez la conférence de presse après la défaite 3 à 0 face à Créteil au stade Robert-Diochon :


Carlos Secretario (entraîneur de Créteil) :

Oui, nous avons fait un bon match. QRM a débuté la rencontre en nous mettant un peu en difficulté mais ils leurs manquent de la confiance. Nous avons réalisé une très bonne deuxième mi-temps.

J’avais dit à mes joueurs avant le match que QRM était une très bonne équipe avec d’excellents joueurs. Ils ne méritent pas leur position au classement.




 

Manu Da Costa :

C’est bis repetita avec Villefranche. C’est incompréhensible. Je ne comprends pas comment on peut passer du « noir au blanc » puis du « blanc au noir » en l’espace de deux semaines. Nous avions bien travaillé durant toute la semaine, nous avions un plan de jeu en place…

Cette défaite fait beaucoup de mal car nous restions sur une belle prestation à Laval. Nous sommes retombés dans nos travers. Avec les deux dernières prestations à domicile, nous ne pouvons pas espérer grand-chose.

Les absents nous font beaucoup de mal évidemment mais c’est trop facile de se retrancher derrière cela. Ce soir, nous n’avons pas haï la défaite.

Nous avons toujours été meilleurs à l’extérieur ces précédentes années. On peut trouver des pseudos excuses mais la principale raison est que nous ne faisons pas ce qu’il faut sur le terrain.

Je n’aime pas subir. La réalité du classement montre que nous sommes clairement dans une situation d’urgence et de gravité si nous continuons dans cette voie-là.

Je connais tout le bon travail que nous avons pu effectuer ces dernières années. Il n’est pas question de mettre tout cela à l’eau. Au quotidien, je ne triche pas et je travaille énormément.

Il est inconcevable de se laisser mourir. Je connais la qualité de mon staff et de mes joueurs. C’est très compliqué. Nous allons prendre du recul.

J’aime ce que je fais au quotidien, j’aime les gens avec qui je travaille. Mais la réalité du football est d’avoir des résultats.  Je prendrai mes responsabilités, je les ai toujours prises.

Une chose est certaine, je ne lâcherai jamais mes joueurs.


 

Michel Mallet :

Depuis le début de saison, nous sommes en dents de scie au niveau des prestations. Les résultats ne sont malheureusement pas là. Nous avons eu quelques faiblesses. Il ne faut pas se chercher d’excuses mais lorsque vous n’avez que trois défenseurs sur sept, cela empêche d’avoir une bonne assise défensive et de bien s’exprimer collectivement.

Ce soir, il nous a manqué de la motivation, de la qualité, du jeu vertical et du mouvement. Toutes ces qualités étaient présentes la semaine dernière à Laval.

En National, il faut d’abord être solide défensivement. Nous avons besoin de retrouver cette qualité-ci.

Durant cette période plus compliquée, Il faut savoir faire le dos rond, ne pas chercher la révolution. L’objectif est de vite retrouver de la confiance.

La qualité est présente dans cette équipe, il faut qu’ils l’expriment collectivement.

J’ai une devise « on avance ensemble, on gagne ensemble, on meurt ensemble. » Mais, je peux vous l’assurer, nous gagnerons ensemble. Il n’y a pas de sujet sur l’avenir de Manu Da Costa. Nous avons toujours connu des périodes délicates même lorsque nous sommes montés.

En vingt ans de présidence, je n’ai jamais coupé la tête à un coach. Donc, il n’y a pas de sujet là-dessus.


autres news