Lyon Duchère - QRM : la conf’ d’avant-match !

09/01/2019

A J-2 du déplacement à Lyon Duchère, Manu Da Costa a tenu ce matin le point presse avec les deux nouvelles recrues, Bevic Moussiti-Oko et Alexis Araujo. L’occasion de revenir sur leur arrivée à Quevilly Rouen Métropole.


Manu Da Costa :

« Nous sommes fidèles à ce que je dis depuis un petit moment. Limiter au maximum l’écart jusqu’à la trêve était la condition sine qua non pour qu’un nouveau championnat commence dès janvier. »

« Les deux nouvelles recrues et les trois jeunes de la réserve que j’ai incorporés me permettent d’avoir une concurrence saine. La mentalité de travail se retrouve encore plus intéressante. »

« Nous sommes aujourd’hui plus armés que sur les six premiers mois. Nous ne sommes pas largués au classement, nous sommes en position de chasseur. » 

« Bevic Moussiti-Oko et Alexis Araujo sont des joueurs que je suis depuis pas mal de temps. Ils sont arrivés avec un niveau de forme intéressant. Mais, avant qu’ils ne montrent véritablement leur potentiel, il faudra peut-être leurs laisser deux à trois matches. »

« Bevic est quelqu’un de très déterminé et ça me plait beaucoup. J’ai toujours fait part de mon intérêt pour lui auprès du HAC. »

« Les matches de janvier et février ne seront pas des matches faciles, ça commence dès ce week-end. Il va falloir être très performant d’entrée de jeu. »

« Lyon Duchère a marqué trois buts le week-end dernier face à une Ligue 1, Nîmes, qui, la saison dernière, fut la seule équipe à avoir inscrit plus de trois buts contre nous à l'aller et au retour. C’est dire le challenge qui nous attend vendredi ! » 

« J’ai toujours souligné le bon travail de Karim Mokeddem. Leur bonne première partie de saison est tout sauf une surprise. »






Bevic Moussiti-Oko :

« Je n’avais pas assez de temps de jeu au Havre. Lorsque le coach Manu Da Costa m’a contacté, j’ai trouvé le projet très intéressant. En plus, QRM est un bon club, avec de bonnes infrastructures, qui joue la montée. »

« Même si je savais que QRM était une équipe qui joue, Romain Basque m’a conforté dans mon choix. Il ne m’a dit que du bien du club. »

« Dès les premiers entraînements ici, j’ai retrouvé les automatismes avec Alexis. »  

« J’espère pouvoir faire aussi bien, si ce n’est mieux, que ma deuxième partie de saison à Dunkerque, il y a deux ans. Je veux marquer le plus de but possible et faire le maximum pour l’équipe. »






Alexis Araujo :

« Le plus important à mon âge est d’avoir du temps de jeu. Je n’en avais pas beaucoup depuis le début de saison au Gazelec Ajaccio. Ce prêt était la meilleure solution. »

« J’ai beaucoup discuté avec Manu Da Costa, je suis content que cela ait pu se faire. »

 « Je suis un joueur de football et ici on joue au football. C’est tout ce dont je recherche. Lors des précédentes saisons, le niveau technique et le style de jeu des joueurs de QRM m’ont particulièrement plu. »

« Je ne viens pas dans l’inconnu ici. Je connais Valère Pollet du centre de formation de Lille, Lucas Daury de Boulogne-sur-Mer et Bevic de Dunkerque. »

« Je vais essayer d’être le plus décisif possible pour l’équipe. Je suis venu à QRM pour apporter mes qualités et mon expérience de la Domino’s Ligue 2. Je ne suis pas quelqu’un qui se met la pression mais je sais que ces six prochains mois sont importants. »





autres news