S. Féminines R1 : entretien avec Stéphane Arnold

30/12/2018

Bonne première partie de saison pour les Seniors Féminines, qui n’étaient pas programmées pour évoluer en Régional 1 cette saison. Les Rouge et jaune sont neuvièmes, 7 points devant la première équipe relégable. L'objectif maintien semble donc en très bonne voie ! Entretien avec l’entraîneur, Stéphane Arnold.



Après une 7e place en poule d’accession R1 lors du précédent exercice, les seniors féminines et leur nouvel entraîneur, Stéphane Arnold, ne s’attendaient pas à évoluer dès cette saison dans cette division. Le désistement d’équipes, fin juillet, et une invitation émanant de la Ligue de football de Normandie, ont bénéficié aux Rouge et jaune !

Préparation estivale, recrutement : à un peu plus d’un mois avant la reprise du championnat, les plans de Stéphane Arnold ont ainsi été bouleversés. D’une accession en Régional 1, l’objectif a évolué vers un maintien dans cette cette division ! Fort d’une belle expérience en D2 Féminine, le nouvel entraîneur de QRM a su trouver des solutions pour ne pas connaître un exercice trop difficile et éviter de « faire l’ascenseur ». Dès les premières journées, les seniors féminines ont montré que leur accession était méritée avec des résultats très encourageants : victoire à Gonfreville (1-0) puis match nul au Havre B (2-2).

Si le maintien est encore loin d’être acquis, il est cependant en très bonne voie. Après 12 journées, les Rouge et Jaune occupent la 9e place ( ex aequo avec Gonfreville, 8e ) sur 12 mais comptent surtout sept points d’avance sur Cherbourg (11e), premier relégable. Reproduire les mêmes performances et s’imposer face aux concurrentes directes devraient assurer un maintien confortable. De bon augure avant de préparer la saison suivante et revoir les objectifs à la hausse….



Stéphane, votre arrivée à QRM a été officialisée le 25 juin 2018. Un mois plus tard, vous appreniez que l’équipe accédait en Régional 1. Comment avez-vous réussi à gérer cette situation imprévue ?

« En effet, ce n’était pas du tout programmé ! Le championnat R1 reprenant deux semaines avant celui de R2, il a fallu tout accélérer. Notre objectif était de recruter des joueuses de bon niveau ( R2, R1) pour jouer la montée mais il est peu évident d'attirer du monde à ce niveau de compétition. Cette accession a bouleversé nos plans. Nous avons dû être malins sur le recrutement avec quatre joueuses dont deux mutées hors-périodes. »    

Au bout de 12 journées, vous êtes 9e (ex aequo avec Gonfreville, 8e) sur 12 ? Nous pouvons dire que le maintien est plutôt en bonne voie…

« Le maintien était clairement l’objectif affiché en début de saison. Si nous faisons une bonne deuxième partie de saison, nous devrions y parvenir. Je souhaite l’obtenir le plus rapidement possible ! Cette année, je m’étais également fixé d’autres objectifs pour préparer l’avenir : travailler les fondamentaux et élargir le groupe à des joueuses U18. »

Quatre victoires, un nul, sept défaites (dont deux par un but d’écart) : y a-t-il des regrets sur certains matches ?

« Nous aurions pu sur deux voire trois matches accrocher le match nul. Mais nous avons dû composer certains week-ends avec un effectif diminué. »

Tu as un groupe relativement jeune voire très jeune. Cependant, vous pouvez compter sur des joueuses d’expérience ...

« Nous sommes l’une des équipes les plus jeunes du championnat. Mais nous arrivons à trouver un certain équilibre avec des joueuses plus expérimentées qui jouent bien leur rôle.

Je suis plutôt satisfait de l’ambiance, le groupe vit bien. Les filles restent soudées même lorsque que nous connaissons des week-ends plus difficiles et elles travaillent bien (deux séances « terrain » et une séance de musculation). »

Le club envisage d’ici deux-trois ans d’évoluer en Division 2 : prêt à relever le défi ?

« Laurent Duarte (Président de l’association QRM) et Michel Mallet (Président de la SAS) m’ont appelé pour cette mission. L’objectif est de rallier ce niveau le plus rapidement possible. Avec cette montée non-programmée en R1 cette année, nous avons pris de l’avance. Nous devons continuer notre travail de recrutement et continuer à faire progresser les joueuses actuelles. » 

Stéphane, que pouvons-nous vous souhaiter pour cette deuxième partie de saison ?

« Je dirais trois choses. Acquérir le plus rapidement possible le maintien en Régional 1 pour aborder sereinement la prochaine saison. La deuxième serait de « faire un coup ou deux » en battant des équipes de haut de tableau. Et enfin, réaliser un bon parcours en coupe de Normandie. »

autres news