Interview de Sébastien Gruel, entraîneur d’Yvetot

11/10/2018

A deux jours du match face à nos Rouge et Jaune, Sébastien Gruel, qui entame sa cinquième saison à la tête de l’équipe yvetotaise, a accepté de répondre à nos sollicitations. Découvrez l’interview de l’entraîneur du YAC.

 

Crédit photo : Paris Normandie


Quelle a été votre réaction lors du tirage au sort ? Nous avons été satisfaits. Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons recevoir et affronter une équipe de National qui évoluait de surcroît en Domino’s Ligue 2 la saison dernière. Ça va être une belle fête !


Etes-vous allé voir QRM cette saison à Diochon ? Cela tombe mal, tous les vendredis nous avons entraînement. Même l’année dernier en Ligue 2, je n’ai pas pu y aller. Mais, je les ai déjà vu à la télévision.


Vous connaissez donc les joueurs ? De vue en effet. Sinon, je connais Nicolas Barthélémy. Nous avions joué contre lui et le FC Dieppe (CFA) en 2015 (victoire d’Yvetot 2-1).


Samedi dernier, Manu Da Costa est venu vous observer à Bois-Guillaume. Il a été agréablement surpris par la prestation de vos joueurs. Il évoque un contenu intéressant, des joueurs disciplinés, un projet de jeu respecté. En effet, je l’ai aperçu. Il était situé juste derrière notre banc de touche. S’il est venu nous observer c’est qu’il nous respecte et qu’il ne nous prend pas de haut. Son analyse fait plaisir. Mais je pense que si QRM fait le travail, ça devrait le faire pour eux. Le jeu devrait se dérouler dans notre moitié de terrain.


Dans quel état d’esprit se trouvent vos joueurs ? Ils sont motivés. Ce n’est pas tous les week-ends que l’on peut affronter ce genre d’équipe. On va essayer de prendre un maximum de plaisir et d’expériences. Nous avons un léger pourcentage de passer, à nous de le conserver au fur et à mesure que le match avance. Il va falloir rester concerner le plus longtemps possible !


Hormis la coupe de France, quelles sont les ambitions du club cette saison ? La coupe de France est vraiment aléatoire, cela varie en fonction des adversaires que l’on tire. A chaque fois, j’espère atteindre au minimum le quatrième voire le cinquième tour. L’objectif principal reste donc le maintien en Régional 1. C’est notre deuxième saison à ce niveau, on veut y rester. Nous essayons d’incorporer au maximum des jeunes pour leurs donner du temps de jeu.


Vous espérez tout le pays de Caux derrière vous ?  Bien sûr ! On espère un maximum de personnes au stade pour que ce match soit une belle fête. Avec ce tarif attractif (5€), cette belle affiche sur une belle pelouse, toutes les conditions sont réunies.

 

Merci Sébastien Gruel pour le temps consacré. Rendez-vous samedi samedi à Yvetot !


autres news