Manu Da Costa : "Je crois au projet du président"

15/05/2018

Trois jours après le match remporté 3-0 face à Lorient et la relégation de QRM en National,Manu Da Costa, l'entraîneur, invité de France Bleu, a dressé un premier bilan au micro de l'émission "Bienvenue au club".

Retrouvez quelques extraits de cet entretien :

« Nous n’avions pas d’autre choix que de faire des paris sur des joueurs l'été dernier. Certains étaient en effet risqués. J’ai regretté le départ de quelques joueurs comme Alioune Ba mais nous ne pouvions pas faire autrement financièrement. »

« Depuis le mois de mai 2017, je savais que cette saison serait complexe, l’équipe avait besoin de joueurs « cadres » pour la Ligue 2. Mais encore une fois, nous étions confrontés au budget. »

« J’ai énormément appris cette année. D’autres entraîneurs et d’autres clubs ont appris avant nous; par le passé, Orléans, Paris FC et le Gazelec Ajaccio sont redescendus aussitôt après leur accession. Ils se sont servis de leurs erreurs pour remonter. »

« Je souhaite rendre hommage à mes joueurs qui se sont battus jusqu’au bout. Le meilleur moment de la saison ? Si je ne devais en citer qu'un seul, peut-être la victoire à Sochaux début janvier, parce qu'on n'était pas bien à ce moment-là, et on a montré qu’on serait présent jusqu’à la fin. »

« Le pire moment cette saison ? Il y a eu des soirs compliqués, comme à Tours récemment (2-2, égalisation adverse à la 94e) puis contre Valenciennes dans la foulée (2-2), parce que l'on était tout proche de la fin du championnat. Mais le pire, c'est vendredi dernier, soir de relégation alors qu’une belle victoire face à Lorient était au rendez-vous... »

« Il me reste un an de contrat mais le président et moi-même sommes prêts à prolonger. Je crois au projet de mon Président. C’est un véritable homme de projet. »

« L’objectif est de vite retrouver la Ligue 2. Evidemment nous voulons jouer les premiers rôles l’année prochaine. L’idée est de "faire" une Red Star (le club de Saint-Ouen est descendu en National l'an passé et vient de remonter immédiatement en Ligue 2, NDLR) ».

« Le mercato va être complexe, il faut reconstruire un effectif de qualité. Certains joueurs de l’effectif ont le potentiel pour jouer en Ligue 2, mais on se définit « joueur de Ligue 2 » lorsqu’on a des années derrière soi. »

« Si nous voulons faire progresser le club, il faut prendre des décisions importantes. Il va falloir avancer au niveau des infrastructures. Je veux pouvoir m’entraîner sur un terrain de qualité. Une cellule médicale, d’optimisation de performance et de recrutement seraient la bienvenue également. Ces détails auraient peut-être pu faire balancer le résultat final. »

« Nous sommes dans une belle région de sport. J’espère que le rugby va accéder en Pro D2, que le Havre va monter en Ligue 1. »


Ecoutez l'intégralité de l'émission :



autres news