QRM s’impose à Sochaux (1-0) et se relance !

12/01/2018

A Sochaux, stade Bonal, QRM bat FC Sochaux 1-0 (0-0).

Arbitre : M. William Toulliou. 6374 spectateurs. But : Gakpa (58’).

Avertissements. – Sochaux : Sao (81’); QRM : Mamilonne (43’), Boujedra (88’).

Sochaux : Prevot, Fuchs, Ruiz, Ogier, Pendant, Tardieu, Berenguer, Daham (Touzghar 63’), Robinet (Martin, 46’), Kalulu, Y. Meité (Sao 78’). Entraîneur : P. Zeidler.

QRM : Hartock, Clauss, Lefort, Sery, Albert, Oliveira, Basque (cap), Madiani (Rogie 57’), Boujedra (Barthelemy 88’), Gakpa, Mamilonne (Caddy 76’). Entraîneur : M. Da Costa.


Voilà une année 2018 qui ne peut pas mieux commencer !

Ce voyage à Sochaux, avouons-le, on le craignait. Non seulement parce que les joueurs du Doubs viennent d’étriller Amiens (Ligue 1) dimanche 6-0 en coupe de France. Mais aussi parce que c’est une équipe en pleine confiance, revenue à 4 longueurs du podium, que les joueurs de Manu Da Costa allaient retrouver en face d’eux.

A l’arrivée, sans parler de hold-up, QRM a empoché la mise et signé son retour à la compétition, un mois après la débâcle face à Brest (1-4), de la plus belle des manières. Et lancé un signe à la Domino’s Ligue 2 : cette équipe se battra jusqu’au bout pour sauver sa peau dans ce championnat relancé en bas de tableau, avec la défaite de Bourg-en-Bresse, le 18e, au Paris FC (2-0).

Le choc tant attendu mardi dans l’Ain entre les Bressans et les Normands vaudra donc forcément très cher, mais il ne faudra surtout pas oublier qu’il restera 17 matches encore après cette rencontre.

Ne pas perdre au stade Verchère serait déjà un très bon résultat pour les coéquipiers de Romain Basque et cela validerait la grosse performance collective de ce soir, à Bonal. Où disons-le, cela n’a pas été simple du tout. Notamment au cours des 40 premières minutes, clairement à l’avantage des Sochaliens.

Pendant cette période, QRM a subi et eu du mal dans ses phases de conservation. Malgré tout, ce ne fut pas non plus fort-alamo devant les cages d’un Joan Hartock inspiré et décisif à trois reprises, deux fois sur des tirs tendus de Meïté (15’ et 28’) et une fois devant Kalulu qui se présentait seul (40’).

Marvin Gakpa, encore une fois !

Il fallut attendre les cinq dernières minutes de cette période pour voir enfin les joueurs de Manu Da Costa aux avants postes : trois centres de la gauche entre la 40e et la 45e, un corner, un tir de Lefort contré, il y avait plus d’intentions dans les actions.

Le mieux entrevu ne fut pas flagrant au retour des vestiaires, car le FCSM poussa devant les cages de Hartock, à nouveau décisif à deux reprises devant Tardieu et Berenguer (52’, 56’), juste après avoir été sauvé par sa transversale (Kalulu, 49’).

Et c’est au plus fort de la domination sochalienne que Marvin Gakpa, sur un long ballon, se joua de la défense centrale pour ajuster le gardien et marquer l’unique but de cette rencontre (0-1, 58’). Son sixième cette saison en L2 (son septième avec la coupe de France).

La suite fut paradoxalement moins difficile pour QRM, solide, bien regroupé, qui certes, s’évertua à défendre, mais développa de nombreux contres. En fait, il n’y eut qu’une seule grosse alerte, dans le temps additionnel, avec cette frappe placée de Ogier juste à côté (90’+2).

C’est évident, depuis deux mois, QRM est sur la voie du redressement (10 points sur les 18 derniers mis en jeu).

Place maintenant au combat, mardi, à Bourg !

autres news